La nouvelle pièce de Didier Caron

A partir du 17 mai 2017, rendez-vous dans le jardin d’Alphonse, où ses plus proches parents et amis vous feront passer du frisson aux rires.

Une distribution fleurie, et des bouquets de répliques inoubliables.

NOS PARTENAIRES

               

Note d’intention de l’auteur, Didier Caron

Je me suis interrogé pour cette comédie de moeurs à la question que nous nous posons parfois : Aurais-je dû dire la vérité ou aurais-je dû continuer à me taire ? La vérité est-elle toujours bonne à dire ou vaut-il mieux parfois « omettre » de dire ?  Chacun a un point de vue bien tranché ; en effet, la franchise semble une qualité louable, un signe de grand courage et d’intégrité mais lorsque l’on voit les ravages que peuvent causer certaines révélations, on peut se demander si un silence n’aurait pas été plus judicieux ? J’avoue que pour ma part le doute subsiste toujours après l’écriture de cette comédie de mœurs sur la position à tenir. D’ailleurs, je me mets à la place du personnage de Jean-Claude par qui tout arrive et qui aurait dû rédiger cette note d’intention : est-ce qu’il vous dirait maintenant la vérité ou se tairait-il, fort de son expérience ?

Je pense qu’il se tairait. Je vais donc faire comme lui.

Quoique, je deviens un menteur alors ?

LA PRESSE EN PARLE !

Magazine TATOUVU – Mai 2017

Site AU BALCON – Mai 2017

« Sympa cette comédie estivale du Théâtre Michel ! »

Lire la suite

CarréOr TV –  Mai 2017

« C’est pétillant, c’est émouvant,  c’est un jardin dans lequel vous devez vous arrêter. »

Lire l’article

Blog PassionThéâtre – 20 Mai 2017

« Beaucoup de rire et de légèreté avec des sujets pourtant parfois difficile. Un très bon moment de Théâtre. »

Lire l’article

Podcast du Blog de Gaston – 23 mai 2017

Ecouter sur Youtube

1 réponse
  1. Eric
    Eric dit :

    Il y a des jardins qui ne sont pas extraordinaires. Des jardins secrets qu’il ne faut pas profaner.
    Des messages qu’il ne faut pas défricher. Retourner. Arracher aux racines du temps.
    Le jardin d’Alphonse est en Bretagne. Nous savourons une pièce riche. Une complète. Emotion, sensibilité et humour sont les ingrédients de cette comédie succulente de Didier Caron, servie par des acteurs savoureux aux personnalités fortes et relevées. Une bolée d’acide brut à l’arrière-goût de fiel artisanal.
    Les histoires d’une famille réunie pour l’enterrement du père et grand-père qui emporte les non-dits avec lui. Et avec son esprit. Quand les silences laissent la place aux quatre vérités. Celles qui ne sont jamais sorties de la bouche des enfants et délient les mâchoires serrées des adultes.
    C’est bon. C’est fort. C’est du théâtre comme on l’aime. Goûtu. Le poids des mets quand le dernier plat de résistance se met à table. Un festin.
    Nul doute que le bouche à oreille ravira les sens des spectateurs gourmets.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *