Saisons précédentes

2011 - 2018

2011

  • André le magnifique, Candelier/Houdre/De Vos/Podalydes/Ligardes/Vuillermoz
  • Ma première fois, Ken Davenport

2012

  • Un pavé dans la cour, Didier Caron
  • Peggy Guggenheim, Lanie Robertson
  • Yallah, sœur Emmanuelle !,  F. Thuriès

2013

  • Les palmes de Monsieur Schultz, Jean-Noël Fenwick
  • Les nombrils, Didier Caron
  • Mots d’excuses, Patrice Romain

2014

  • Coiffure et confidences, Robert Harling
  • Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles, Frédéric Rose
  • Arsène Lupin, Maurice Blanc
  • Célimène et le cardinal, Jacques Rampal

2015

  • De l’autre côte de la route, Clément Koch

2016

  • Columbo, Didier Caron

2017

  • Le Jardin d’Alphonse, Didier Caron
  • La Peur, d’après Stefan Zweig, mise en scène Elodie Menant
  • Fausse Note, Didier Caron

2018

  • Mon Meilleur Copain, Eric Assous, mise en scène Anthony Marty
  • Ce soir dans votre ville !, Warren Zavatta
2001 - 2010

2004

  • Des Cailloux plein les poches, Marie Jones
  • C’est jamais facile, Jean-Claude Islert
  • Copier-Coller, Jean-Marie Chevret (avec Davy Sardou)

2006

  • Les Monologues du vagin, Eve Ensler
  • Vive bouchon, J. Dell et G. Sibleyras

2007

  • Happy Hanouka, Alex Pandev

2007  > Didier Caron devient directeur du Michel.

2008

  • Réveillon d’été, Isabelle de Toledo
  • Le Grand Bain, Clément Michel
  • Entre 15h et 15h30, J-C Islert
  • La Main passe, G. Feydeau

2009

  • La monnaie de la pièce, D. Caron et R. Marchisio

2010

  • Le repas des Fauves, Julien Sibre (Molière de la meilleure pièce du Théâtre Privé, Molière du meilleur metteur en scène, Molière de la meilleure adaptation – Nominé pour le Molière du meilleur décor)
1991 - 2000

1991

  • Darling Chérie, Marc Camoletti

1992

  • Sexe et jalousie, Marc Camoletti
  • Chacun pour moi, Daniel Colas (avec Karen Cheryl et Daniel Russo)

1993

  • Les aviateurs, G. Marlon et F. Chopel (nominé aux Molières)

1994

  • Boeing Boeing, Marc Camoletti (avec Thierry Beccaro)

1997

  • Ludmilla, Pierre Vielhescaze
  • Voyage de noces, Camoletti (avec Thierry Beccaro et Alexandre Debanne)

1998

  • Boeing Boeing (reprise)
1981 - 1990

1985

  • Pyjama pour six, Marc Camoletti

1987

  • La chambre d’ami, Marc Camoletti

1988

  • La bonne adresse (reprise) (avec Chantal Lauby et Daniel Prévost)

1989

  • Vite, une femme, Daniel Prévost
  • Bisous, bisous, Derek Benfield
1971 - 1980

1971

  • Le Dieu Kurt, Alberto Moravia
  • Le Nu au tambour, N. Coward (avec Ginette Garcin)
  • La bonne adresse, Marc Camoletti

1972 > Tandis que Meyer se concentre sur son théâtre lyonnais, le couple Camoletti prend les rênes du Théâtre Michel.

1972

  • Slag, David Hart (avec Brigitte Fossey)
  • Duos sur canapé, Marc Camoletti
  • Voyage de noces, Marc Camoletti

1976

  • Au plaisir, Madame, Philippe Bouvard
  • Happy Birthday, Marc Camoletti (avec Bernard Menez)

1977

  • Les Vignes du seigneur, Robert de Flers
  • Lundi la fête, drame au-dessus de nos moyens, Franco Busatti
1961 - 1970

1961

  • Trente secondes d’amour, Aldo de Benedetti

1962

  • L’Idée d’Elodie, Roger Bernstein (avec Guy Bedos)
  • Le Guilledou, M. C. Hutton
  • L’Assassin de la générale, de Ladislas Fodor
  • Bienheureuse Anaïs, Marc-Gilbert Sauvajon

1963

  • Des enfants de cœur, François Campaux

1963 > Jean Meyer, jusqu’alors associé, devient directeur du Théâtre Michel.

1964

  • Les trois mariages de Mélanie, C. Francès (avec Anny Duperey)
  • Le vice dans la peau, Jean Meyer

1965

  • Caviar ou lentilles, Giulio Scarnicci
  • L’œuf à la coque, Marcel Franck

1967

  • La Ville dont le prince est un enfant, Henry de Montherlant (prix Dominique)

1968 > les événements de mai contraignent Meyer a fermé temporairement le Théâtre, ce qui est très rare dans l’histoire du lieu. A la réouverture quelques semaines plus tard, le succès de La ville dont le prince est un enfant ne se dément pas.

1951 - 1960

1951

  • La Duchesse d’Algues, Peter Blackmore
  • L’école des hommes, Jean-Pierre Giraudoux (1ère pièce de Giraudoux)
  • La Femme troublée, R. Féral

1952

  • Quarante et quatre, Jean Davray

1953

  • Revue Ca crève les yeux, C. Duvaleix et C. Aznavour (avec Darry Cowl et Micheline Dax)
  • La Reine blanche, Pierre Barillet (avec Jean-Paul Belmondo)
  • Le Coin tranquille, Michel-André
  • Une Nuit à Megève, Jean de Létraz
  • Je vivrai un grand amour, S. Passeur
  • Carambouille, J. Guitton

1954

  • La Roulotte, Michel Duran
  • Mon ami Guillaume, Gabriel Arout
  • La Lune est bleue, H. Hebert

1955

  • Les petites têtes, André Gillois et Max Régnier

1956

  • L’or et la paille, Pierre Barillet

1957

  • Les pigeons de Venise, A. Husson

1958

  • Virage dangereux, J. B. Priestley
  • Chérie noire, François Campaux (avec Marthe Mercadier)
  • Le Train pour Venise, Louis Verneuil (avec Michel Serrault et Jean Poiret)
  • Mantilles et mystères, Pedro Calderon de la Barca
  • Madame Avril, Fernand Nozière
  • Virginie, M. André

1959

  • Les Croulants se portent bien, Roger-Ferdinand

1960

  • Au grand Alfred, Pierre Barillet
1941 - 1950

1941

  • Carton pâte, Pierre Brive
  • Vingt-cinq ans de bonheur, Germaine Lefrancq
  • La Revue du Michel, de Colette et Raymond Souplex

1943 > Décès de Trébor. Son épouse Parysis dirige seule le Théâtre Michel.

1943

  • Epousez-nous Monsieur, Jean de Létraz
  • L’Oiseau de verre, M-G Sauvajon

1945

  • Nuit blanche, Jean Vallée
  • Le Mousquet du Vicomte, Georges Couturier

1947

  • Pois chiche, Thomas Murecay

1948

  • Le Secret des dieux, Léopold Marchand
  • Trois douzaines de roses rouges, Georges Delance
  • Zibeline, Juliette Clinchard
  • La Rage au cœur, P. Vandenberghe
  • La Maison du printemps, Fernand Milhaud

1949

  • Revue du Michel
  • Nous avons tous fait la même chose, J. de Létraz

1950

  • Dominique et Dominique, Jean Davray (avec Louis de Funès)
  • Les Hauts parleurs, Marcel Franck
  • Les femmes de Loth, J. De Létraz
1930 - 1940

1931

  • La ligne de cœur, C-A. Puget (1ère pièce de Puget, avec Pierre Fresnay)
  • Le Bal masqué, Henriette Charasson
  • Jean III, Sacha Guitry

1932

  • Valentin le désossé, C-A Puget
  • Cadets, Henri Duvernois
  • Ludo, Pierre Scize
  • Folle de son corps, A. Birabeau
  • Michel, Jacques Natanson

1933

  • Les vieux bébés, André Rivollet
  • Teddy and Partner, Yvan Noé (avec Pierre Fresnay)
  • La Femme en blanc, Marcel Achard (avec Pierre Fresnay)
  • Parlez moi d’amour, L. Verneuil

1934

  • Tourterelle, C-A Puget
  • Les amants terribles, Noël Coward
  • Revue Oh parle m’en, Rip (avec Marguerite Moreno)
  • Paroles d’honneur, H. Jeanson
  • Azaïs, L. Verneuil

1935

  • Revue Lavalisons, Dorin et Saint Granier (avec Marguerite Moreno)
  • Revue Paroles et musique, Dorin et Saint Granier
  • Une Poule sur un mur, Léopold Marchand
  • Revue Un coup de rouge, Dorin et Saint Granier

1936

  • Trois, six, neuf…, de Michel Duran

1936 > Le 5 février, un incendie se déclare au Théâtre Michel. Sans gravité, il ralentira simplement le lancement de la pièce de Michel Duran.

1937

  • Oscar Wilde, Leslie et Sewell Stokes (pièce jouée en anglais)

1938

  • L’Enfant de Mary, A. N. Menzies
  • Les Jours heureux, C-A. Puget
  • Le Flirt ambulant, Tristan Bernard
  • Revue Super Pause, Dorin et Saint Granier

1939

  • L’Amant de paille, J-P Amont et B. Blier
  • Revue Mr Bobby, Fournier et Turpin

1940

  • Les Monstres sacrés, Jean Cocteau (retour sur scène d’Yvonne de Bray après 18 ans d’absence)
  • Célimare le bien aimé, Eugène Labiche
  • Un petit ange de rien du tout, C-A. Puget
1921 - 1930

1921

  • Chéri, Colette et Léopold Marchand
  • La danseuse éperdue
  • Pâris, ou le bon juge
  • Le Cocu magnifique
  • Revue Vogue

1922

  • Coffrée, Maurice Prax
  • Ma dame de compagnie, André Picard
  • La pomme, Louis Verneuil
  • Revue Le bel ange vint, Rip

1923

  • En Bombe, Henry Kristemaeckers
  • Ma cousine de Varsovie, Louis Verneuil (1ère pièce avec Elvire Popesco)
  • Le Couple, Denys Amiel
  • Charly, Valentine et André Jaeger-Schmidt

1923 > le 6 juillet, la soirée du Cœur à Barbe tourne mal, marquant la fin du mouvement Dada.

1924

  • Le mari d’Aline, Fernand Nozière
  • Bob et moi, A. Barde (avec Parisys et Arletty)
  • La Dame du pesage, André Leroy

1925

  • Le Prince Charmant, Tristan Bernard
  • Mon Gosse de père, Léopold Marchand
  • Le Greluchon délicat, Jacques Natanson
  • Enfin seuls, Albert Sablons
  • Le Cousin de Nantua, Tristan Bernard

1926

  • Perdreau de l’année, Tristan Bernard
  • Vacances de Pâques, Romain Coolus
  • L’homme qui jouait du banjo, Paul Vialar
  • La Peau, Fernand Nozière
  • Le Dompteur, Alfred Savoir

1927

  • Le Sexe fort, Tristan Bernard
  • La Robe de perles, Fernand Nozière
  • Eve toute nue, Paul Nivoix
  • Une charmante fille, A. Lang
  • Le Chasseur, Pierre Mortier

1928

  • Feu de paille, Jacques Feydeau
  • Je t’attendais, Jacques Natanson
  • Leila, Fernand Nozière
  • Un ménage de hannetons, M. Brieux (avec Parisys et Harry Baur)

1929

  • L’escalier de service, G. Oltramare
  • Le Renard chez les poules, Mouézy-Eon et Achard
  • L’Amour gai, Steve Passeur

1930

  • Pardon, madame… , Romain Coolus (avec Harry Baur)
  • Bloomfield, Charles Lafaurie
  • Sport, Jacques et Madeleine Zogheb
  • Cette vieille canaille, Fernand Nozière
1911 - 1920

1911

  • Le veilleur de nuit, Sacha Guitry (avec Sacha Guitry et Harry Baur)
  • Les Berceuses, Pierre Veber
  • La Poupée, Jeanne Furrer

1912

  • L’Escapade, Gabriel Trarieux
  • La Cage ouverte, Edouard Bourdet

1913

  • Blanche Câline, Pierre Frondaie
  • Chambre d’ami, Louis Sonolet
  • L’ingénu, de C. Méré et R. Gignoux

1914

  • Les Maraudeurs, Georges Tall
  • Pour garder Jacques, de Paul Cazères
  • La Petite Bouche, Claude Gevel

1915 > Reprise du Théâtre Michel par Robert Trébor

1915

  • Revue Bravo, Léontine Massart (avec Parisys et Harry Baur)
  • Revue Plus ça change, Rip
  • Revue Afgar, Carré et Barde

1918

  • Saison d’amour, Edmond Séé
  • L’école des cocottes, Paul Armont (avec Harry Baur)
  • Revue Le Cochon qui sommeille, Rip

1919

  • Pour avoir Adrienne, Louis Verneuil

1920

  • La femme de mon ami, Yves Mirande
  • Les amants de Sazy, Romain Coolus
  • Mousmé, M. Carré et A. Acrémant
  • L’éternel masculin, Romain Coolus
  • Revue Quand le diable y serait, Rip et Gignoux
  • Femme de luxe, A. Savoir
1900 - 1910

1908 > Création du Théâtre Michel, par Michel Mortier, avec l’architecte Bertin

1908

  • Le Poulailler, Tristan Bernard

1909

  • Les deux visages, F. Nozière

1910 > Inondation du Michel (crue de Paris)

1910

  • Le Rubicon, Edouard Bourdet  (1ère pièce de Bourdet)
  • Le Feu du voisin, Francis de Crosset

Depuis 2019

Le Théâtre Michel, par Jacques Crépineau

Le Théâtre Michel, par Jacques Crépineau

Depuis toujours passionné de spectacle vivant, Jacques Crépineau commença une carrière de journaliste en 1952. Il collabora notamment avec de nombreux journaux tels que Cinémonde, Paris théâtre, Spectacle du monde, Combat, Le Quotidien de Paris… Il entre...

lire plus